Dommages collatéraux d’une guerre à la drogue dépassée : une autre personne noire perd la vie aux mains de la police de Montréal

Jean-Pierre Bony, un homme noir de 47 ans, a été atteint par une balle de plastique tirée par le Groupe tactique d’intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) à Montréal-Nord. Il est décédé à l’hôpital le dimanche 3 avril 2. L’incident s’est produit pendant une opération antidrogue mineure et de nombreux témoins racontent que la victime n’était pas armée et ne posait pas une menace à l’intégrité physique des agents de police.

Another Black life taken by the Montreal police: Collateral damage in a racist ‘war on drugs’

Bony Jean-Pierre, a 47-year-old Black man, was shot in the head by a rubber bullet by the tactical squad of the Service de la police de Montréal (SPVM) in Montréal-Nord over the weekend. He died this morning in the hospital. It occurred during a minor drug-bust, and numerous witnesses report he was un-armed and posed no physical threat to law enforcement.